L’Amour – Le Sexe

Amour et Sexe 1L’Amour n’est pas le Sexe et le Sexe n’est pas l’Amour ...

Presque à chaque instant dans notre monde nous sommes confrontés directement ou pas à des informations concernant les relations sexuelles.

Qu’ils l’admettent ou non le sexe joue un rôle tout à fait significatif dans la vie des gens. Ou plutôt ce n’est pas le sexe même, mais l’attitude envers lui. Peu importe que la personne ait une vie sexuelle active ou pas, il surgit de temps en temps dans son esprit des éclairs qui expriment son attitude vis-à-vis du sexe.

En général il ne peut y avoir de position neutre – la nature prend le dessus d’une façon ou d’une autre.
Chez certaines personnes cette attitude se manifeste sous la forme de refus, de dérangement, de moquerie, de rejet.
Chez les autres, elle se transforme en intention. Et si cet intention ne se réalise pas ou se réalise mal, le psychisme de cette personne commence à développer des complexes de toutes sortes, des « clichés négatifs ».
On peut constater que les problèmes liés au sexe préoccupent, à des degrés divers, un très grand nombre de personnes, voir tout le monde. Et bien des personnes ont des complexes dans ce domaine.

La « normalisation » en la matière arrivant à vous convaincre par tous les moyens que vous n’êtes pas à la hauteur et que vous avez des problèmes.

C’est une illusion habilement créé avec l’aide des médias, qui définissent un modèle de comportement et de pensée – c’est à dire une règle. La règle du « Fais comme moi ! « 

Avec le développement de la technologie digitale des Mass-Média, la règle du « Fais comme moi ! «  est entrée dans un règne sans partage. 

Le nombre de couples séparés est énorme. Le nombre de familles qui n’ont pas réussi à bâtir leur bonheur est probablement encore plus grand. La cause principale du désaccord en fin de compte est l’insatisfaction sexuelle. Tout le reste – ce sont soit les conséquences de cette insatisfaction, soit les prétextes des gens qui n’osent pas à admettre la véritable raison.

Amour et Sexe 7L’insatisfaction apparaît comme suite au fait que les deux obéissent à la règle. Ils savent que d’après les standards, il faut faire comme ceci et comme cela.
La règle du « Fais comme moi ! «  veut dire « Change toi, trahit toi ! »
Et la personne essaie de s’ajuster aux standards établis, à la suite de quoi elle tombe dans l’inconfort émotionnel et l’insatisfaction.
La personne, qui a des « problèmes » avec le sexe, joue un rôle, elle n’est pas elle même.
De l’ensemble des normes, la personne en choisit une qui lui convienne et une autre pour son partenaire. Puis, elle prend ce rôle et commence à le jouer en projetant sur son partenaire ses languissantes attentes. Et ce qui est étonnant, c’est que justement, elle joue ce rôle, détachée, en tant qu’acteur spectateur – parce qu’elle se compare sans arrêt, elle et son partenaire avec la norme : « Est-ce que tout va comme il faut ? « 

Du coup, rien ne va comme il faut, parce que la nature du sexe exige la détente, la liberté et l’engagement. Le sexe est le seul cas où il faut s’immerger entièrement dans le jeu, sans joué aucun rôle. Le sexe sain et naturel – c’est un jeu aux règles établies par vous-même, sans regarder comment font les autres, ni en conformité avec les prétendues normes.

De plus, les choses deviennent tout à fait confuses lorsque deux concepts différents – le sexe et l’amour – se mélangent.

Pourtant le sexe n’est pas l’amour et l’amour n’est pas le sexe.

Amour et Sexe 4Ces choses-là ne sont-elles alors pas compatibles ?

Si, mais encore une fois : l’amour ce n’est pas le sexe et le sexe ce n’est pas l’amour.

On peut tout autant les associer ou les séparer.Tous les échecs dans les rapports sexuels sont liés au fait qu’obéissant à la règle, les gens essaient de fusionner artificiellement l’amour et le sexe. Ce qu’ils obtiennent n’est finalement qu’un hybride insensé.

En effet le sexe est plutôt de l’ordre de l’agression que de l’affection. Et beaucoup de personnes sont gênés ou ont peur lorsqu’elles sentent ces instincts « diaboliques » se réveiller chez elles; quand elles commencent à faire des choses qui ne cadrent pas … ne cadrent pas à quoi ?

C’est ici que « la règle » prend effet : d’une part, il y a des limites généralement acceptées de pudeur qu’il est gênant de franchir, d’autres part, en restant à l’intérieur de ses limites, il est impossible de connaître le plaisir du sexe. La norme leur impose pourtant d’avoir les deux à la fois.

Pour s’adapter aux standards, les gens commencent alors à jouer des rôles. Ayant peur de réveiller leurs instincts animaux, ils diluent le sexe dans des rituels qui leur semblent nécessaire … Perdant toute spontanéité … Comme des marionnettes, ils sont suspendus aux ficelles du contrôle, ficelles auxquelles ils se sont accrochées eux même.

De toutes leurs forces, ils luttent contre leur instinct, leur intuition restant sous l’emprise de leur mental normé.

Quelqu’un peut protester et dire que c’est le chemin idéal pour se rabaisser au niveau animal. Et là encore, c’est la règle qui parle … Qui a déterminé les frontières où se termine le plan humain et commence celui de l’animal ?

A vous de choisir de suivre , dans l’amour et le sexe, vos propres règles …

 

Vous savez 2

, ,

About Stéphane BERNARD

Coach Patrimonial (Travail - Santé - Famille - Argent)
No comments yet.

Laisser un commentaire