Médecine Régénérative

XXIème siècle : nouvelles frontières de la Science

Mathématiquement, notre « Je » est la résultante de nos pensées passées, nous devenons ce que nous pensons …

Au niveau des matrices mentales, la répétition des formes-pensées du passé entraîne l’homme dans une chaîne sans fin de répétition des mêmes concepts avec une usure inévitable (entropie) qui conduit à la sclérose et au réductionnisme par multiplication du savoir.
Notre présent correspond, mathématiquement, à un passé permanent, qui sera vécu, revécu en boucle jusqu’à être “déprogrammé” (au niveau cellulaire).

La seule liberté de l’être humain se trouve donc au niveau de son comportement psychologique présent, liberté de concept et de croyances, en d’autres termes au sens qu’il va donner aux évènements, son « point de vu ».

Cette liberté, face à ce qu’il veut croire, conditionnera toute sa vie future. Seule la modification de ses croyances, la reprogrammation de son mental lui permettra de « déprogrammer » son ADN et d’évoluer …

La Science actuelle est capable d’induire cette évolution, permettant le saut quantique révélant l’hyper-rationnel ultra-humain.

Vous savez 2

No comments yet.

Laisser un commentaire